Psychanalyse psychothérapie Paris

La Psychanalyse autrement !*

Est-il nécessaire de subir le silence du psy pour réaliser un travail "en profondeur" ?

Est-il nécessaire de rester des années dans la solitude d'un cabinet de psy qui ne vous parle pas pour avancer ?

Est-il nécessaire de se débattre sans repères, sans espoir de mieux être, dans nos difficultés personnelles et professionnelles ?

Doit-on avoir peur de ses émotions et privilégier l'intellect pour les faire taire ? Ne sont-elles pas, pourtant, la source de notre richesse intérieure ? Leur compréhension n'est-elle pas la ressource la plus importante que nous ayons pour mieux nous connaître, nous comprendre et aller mieux ?

L'alliance du travail en profondeur (psychanalyse) et du pragmatisme (thérapies brèves)

L'analyse du "pourquoi" propre à la psychanalyse, mais aussi la mise en œuvre du "comment" propre aux thérapies brèves. Telle est l'approche que nous vous proposons. Elle favorise les prises de conscience des causes de vos blocages par une attitude active du thérapeute qui pose les questions adéquates dans un cadre rassurant et structuré.

Puis, l'accompagnement va jusqu'à la mise en œuvre d'actions spécifiques adaptées à chacun, afin de provoquer les changements de vie souhaités. La démarche est concrète et pérenne.

Vous avez dit "thérapie brève" ?

La durée est certes liée à la profondeur et la gravité des symptômes. Cependant, une recherche systématique des causes de vos blocages grâce à un travail centré sur les émotions et non pas une recherche aléatoire (induite par un travail uniquement intellectuel - car connaître intellectuellement son mode de fonctionnement ne suffit pas, on le sait bien) permet cependant de raccourcir la durée classique d'une analyse de manière significative. De plus, la transmission d'outils d'analyse qui vous est faite, au fil de l'intervention, vous permet d'acquérir rapidement une autonomie qui de plus, vous sera utile lorsque le travail sera terminé.

Pourquoi mon psy ne me parle pas ?

C'est une question de point de vue et nous respectons ceux qui pensent qu'il faut se taire. Néanmoins, il ne nous semble pas que vous parler constitue une dérogation au principe de la neutralité du psy. A la condition expresse, bien entendu, que celui-ci ait réalisé une analyse approfondie, afin de ne pas projeter ses propres problèmes sur vous et qu'il soit capable d'interpréter dans le sens du travail qui est en cours de réalisation et dans votre intérêt, les échanges qui ont lieu durant les séances. Nous pensons qu'intervenir durant les séances permet de favoriser les prises de conscience car nous activons vos mémorisations inconscientes par la pertinence de nos questions. Cela crée, par ailleurs, un cadre chaleureux et rassurant.

* brochure sur demande

Contactez-nous